Pierrick Faure
Designer - maker
hello@pierrickfaure.fr
+(33) 6 89 43 03 73


À Propos




Jeune designer diplômé de L’ESAD Saint-Étienne.

Membre du collectif Captain Ludd et co-fondateur de DUNE(S) Studio.

Passionné de whisky single malt écossais, de cinéma de genre et d'exploitation, et plus exactement de western, de chanbara, de giallo, de fantastique, de SF et de bis italien en général. Mon travail se nourrit principalement des cultures populaires et de l’imaginaire et s'inscrit dans une démarche
de recherche sur la pratique du mouvement designer/maker et se construit autour de la sensibilité du langage des nouveaux procédés de fabrication numérique et des artefacts que les outils induisent
sur la matière. Mais plus que tout, ma pratique s'inspire surtout du cinéma : des errances capillaires des personnages qui peuplent les films des frères Coen aux visages christiques du western italien.
Du 44. magnum salvateur de Dirty Harry aux ralentis ultra-violent de ceux de John Woo. Des paysages silencieux de Monte Hellman, aux champs enneigés
du Goyokin d'Hideo Gosha. De l’horreur refoulé d’Alien à la chair martyrisée de Cronenberg en passant par les films érotico-gore, baroques et oniriques de Lucio Fulci. Des rythmiques entêtantes et franchement anar de John Carpenter aux détails extrêmes des
Star Destroyer de l'Empire contre-attaque. Des plans perfectionnistes des gialli de Dario Argento à la symétrie glaçante du 2001 de Kubrick. De la figure de l’Étranger des trois Sergio aux opéra de violence
de Peckinpah. Du calvaire politique de Dawn of the Dead aux obsessions morbides de Massacre à la Tronçonneuse. Des films post-apocalyptique d'Enzo Castellari et Sergio Martino. Des films de Cannibales collant à l'esthétique insalubre du Mondo jusqu’à la fournaise moite et éclatante du Vietnam halluciné d’Apocalypse Now. En passant par la contre-culture
du Nouvel Hollywood et les polars HD nocturnes et solitaire de Michael Mann.

Actuellement je travail sur la mise au point d’un procédé d’impression 3D de bois et participe à un travail d'écriture pour la ligne de recherche "Objectiver". Ce texte est l'occasion de proposer une étude sur les différentes pratiques de designer-maker par le biais de leurs outils de production tout en analysant plusieurs finalités possibles. il permet aussi de réfléchir au contexte actuel (socio-économique et technologique) qui tend à l'émergence du profil du designer maker.

Depuis 2017, j'enseigne la technologie en design produit et l'atelier design produit en MANAA à l'école Bellecour, école d'art appliqué à Lyon.



Télécharger mon Portfolio